UNE FORMATION INNOVANTE FACE A UNE DEMANDE VASTE ET VARIEE

 

Alors que la formation de bachelier en psychomotricité existait déjà depuis de nombreuses années en Europe, elle est récente en Belgique. C'est en septembre 2012 que l'I.O.R.T. a reçu la Fédération Wallonie-Bruxelles l'autorisation (habilitation) de l'organiser.


La psychomotricité concerne un domaine vaste, passionnant et en plein essor.  Elle touche en effet  l’être humain depuis sa naissance jusqu’au terme de sa vie. Or, l’augmentation du taux d’enfants prématurés et du nombre de personnes vieillissantes justifie, de plus en plus,  des interventions psychomotrices spécifiques en  matière de rééducation.  Entre ces deux périodes  de la vie, différents types de pathologies de l’enfance et de l’adolescence sont également pris en charge par le psychomotricien (intervention dans l’enseignement spécial, dans les centres de santé mentale).

Les troubles du comportement ou les comportements de dépendance constituent également des indications de prise en charge, quel que soit l’âge de la personne concernée.  La psychomotricité constitue une réelle prise en charge thérapeutique relevant de la catégorie paramédicale, qui nécessite une formation complète aboutissant à suffisamment de compétences scientifiques tout en étant professionnalisante, et donc  centrée sur les connaissances et les pratiques psychomotrices.

 

DIPLOME DELIVRE

La formation de bachelier en psychomotricité est classé dans l'enseignement supérieur technique de type court et de promotion sociale.

 

LES ETUDES

La formation de 180 ECTS est organisée sur trois années académiques (du 15 septembre au 30 juin). Les cours sont donnés le jour et en début de soirée à raison de 20 heures par semaine et regroupés en maximum 3 jours par semaine. Les cours techniques et pratiques sont complétés par des stages. Un étalement des études sur plus de trois ans est possible. 

La formation est organisée pour permettre aux personnes déjà diplômées dans un métier de la santé ou de l'éducation (kinésithérapeute, psychologue, assistant en psychologie, infirmier, instituteur) souhaitant obtenir le diplôme de bachelier en psychomotricité, de bénéficier d'un programme adapté sur base de la valorisation de leurs diplômes et/ou experience professionnelle.

 

UNE PEDAGOGIE SCIENTIFIQUE CENTREE SUR L'HUMAIN

La pédagogie développée  permettra à  l’étudiant d’être capable/

De situer son intervention dans le vaste champ de la psychomotricité.

D’exercer son art dans une pratique à caractère individuel ou collectif.

D’appréhender des questions de santé publique grâce à la compréhension de différents outils scientifiques.

De développer des recherches en rapport avec son exercice professionnel.

De communiquer avec les autres intervenants dans un cadre pluridisciplinaire.

D’exercer le rôle de citoyen responsable au sein de la société.

 

AU NIVEAU PROFESSIONNEL


Au terme de son baccalauréat, l’étudiant sera capable de travailler dans les trois champs d’application de la psychomotricité, à  savoir la psychomotricité intégrée à la pédagogie (en termes éducatif, rééducatif et thérapeutique), la psychomotricité fonctionnelle et la psychomotricité relationnelle.


Son action se situe à trois niveaux:

Prévention:

Détecter l’émergence de différentes composantes des paramètres psychomoteurs (schéma corporel, latéralité, adaptation spatiale et temporelle).

Développer ces paramètres par le jeu ou toute autre activité permettant d’utiliser les outils de stimulation.

Détecter un éventuel retard dans le développement psychomoteur de l’enfant ;

Travailler les paramètres neuromoteurs en lien avec la psychomotricité : tonus, équilibre statique et dynamique.

Gérer un groupe.

 

Fonctionnel 

Distinguer la  normalité de l’anormalité dans tous les domaines des sciences biomédicales et humaines liés à la profession .

Elargir son cadre de référence en s’ouvrant au pluriculturel.

Aborder globalement les problématiques de la personne handicapée.

Utiliser les bilans psychomoteurs appropriés.

Choisir et pratiquer les techniques psychomotrices en adéquation avec les résultats des bilans.

Thérapeutique

Utiliser son corps comme agent de communication non-verbale symbolique.

Faire preuve d’empathie verbale et non verbale.

Décoder le sens des comportements non-verbaux émergeant dans la spontanéité ou dans la compulsion de répétition.

Utiliser le symbolique comme levier évolutif.

 

UNE DIMENSION INTERNATIONALE

 

Les échanges internationaux font partie du souci constant de la pédagogie développée au sein de l’IORT.  Le programme d’échange Erasmus permet d’effectuer des stages à l’étranger.